Pour une solidarité active, créez et organisez ine solidarité territoriale !

En ces temps d’insécurité et de confusion, l’inadéquation des institutions aux besoins et aux exigences des personnes n’est que trop évidente. Nous pensons qu’il est essentiel dans ce contexte de renforcer les relations et les réseaux de solidarité et de soutien à tous les niveaux. Prendre soin de soi-même et des autres est, selon nous, la base même non seulement de l’autodéfense, mais aussi le point de départ essentiel pour pratiquer et imaginer un monde différent.

Nous pensons cependant que cela devrait s’inscrire dans une logique de construction du contre-pouvoir populaire pour les raisons que nous avons évoquées au début : si c’est sous les yeux de tous et toutes que les institutions se soucient beaucoup plus de la production et des profits que de notre santé et de notre vie, cela signifie que nous devons créer les nôtres, d’en bas. Comme première contribution à cette pratique, nous avons décidé de traduire et de publier en plusieurs épisodes un guide pratique sur le travail d’organisation sur le territoire tiré du site web de la Libcom qui rapporte diverses expériences à Londres.

A toutes les personnes qui s’engagent ces jours-ci dans une solidarité active va tout notre respect et notre complicité mais aussi une recommandation essentielle : sans céder à une paranoïa et une psychose excessives, la question du virus et de la contagion directe et indirecte doit être prise très au sérieux. Nous le disons en étant en contact quotidien avec des camarades et des compagnons de toute l’Italie et de nombreuses expériences différentes, où, comme vous le savez, la situation est très avancée. Nous insistons sur ce point pour garantir que cette considération n’est pas dictée par l’alarmisme des médias. Nous invitons donc chacun et chacune à prendre les mesures et les précautions nécessaires dans le respect de soi et des autres, en particulier des parties les plus faibles et les plus exposées de nos communautés.

Quelques idées de base très générales pour commencer à s’organiser dans votre région.

Tout d’abord, n’oubliez pas : si vous voulez mettre en place une organisation de quartier, faites-le dans votre propre quartier ! Ne soyez pas un missionnaire !

Recherche et préparation

Faites le tour de votre quartier et déterminez les problèmes auxquels il est confronté. Parlez à vos voisins, quels sont les problèmes qu’ils jugent importants au sein du quartier. Déterminez les types de projets que vous pouvez développer ou les mesures directes que vous pouvez prendre pour répondre aux besoins et résoudre les problèmes du quartier.

Renseignez-vous pour voir si d’autres personnes travaillent déjà sur les problèmes de leur quartier et voyez ce que vous pouvez apprendre d’elles. Déterminez les types de ressources dont vous disposez et qui, dans votre quartier, pourraient être des partenaires utiles pour atteindre vos objectifs.

Rejoindre un groupe préexistant ou créer votre propre groupe

S’il existe un groupe qui travaille dans votre quartier et qu’il est efficace, ce serait une bonne idée de travailler avec lui pour acquérir de l’expérience. Si aucun groupe ne travaille sur les questions qui vous préoccupent ou si les groupes existants ne sont pas efficaces, créez votre propre groupe mais essayez de rester en bons termes avec les groupes existants.

Planification

Fixez un but. Définissez des objectifs (ou des stratégies) pour atteindre ce but. Planifiez des actions pour atteindre ces objectifs.

Projets de renforcement du quartier

Planifiez tout ce que vous faites dans votre quartier en vous efforçant de rassembler les habitants du quartier et de les faire participer. Faites un effort particulier pour amener les habitants du quartier qui n’ont pas de conscience politique à travailler sur des projets et à devenir actifs.

En bref, orientez votre travail non seulement vers l’aide au quartier, mais aussi vers le renforcement du sentiment d’appartenance à ce quartier.

Luttez contre les préjugés en vous organisant

Faites un effort particulier pour vous assurer que votre organisation et ses projets reflètent la diversité raciale, ethnique et de genre présente dans le quartier et que l’égalité des genres et l’antiracisme fassent partie intégrante de la politique de votre organisation.

Attirez l’attention

Soyez visible dans votre quartier, faites tout votre possible pour faire connaître votre existence aux personnes qui se trouvent à proximité. Recherchez l’attention de la presse lorsque vous faites une action, remportez une victoire ou mettez en place un projet.