Non Una di Meno : Appel pour la mobilisation du 8 mars et la grève féministe et trans-féministe le 9 mars 2020

Traduction de l’italien du texte “Non Una di Meno: Appello per la mobilitazione dell’8 marzo e sciopero femminista e transfemminista del 9 marzo 2020“, paru le 26 janvier 2020.

Quatre ans après la première grève féministe et trans-féministe, le soulèvement global des femmes et des subjectivités dissidentes se poursuit, entraînant et impactant toutes les autres luttes.

Read more “Non Una di Meno : Appel pour la mobilisation du 8 mars et la grève féministe et trans-féministe le 9 mars 2020”

8 thèses sur la révolution féministe

Auteure : VERONICA GAGO.
Traduction française publiée sur Inter-zones.

En quel sens le mouvement féministe contemporain – dans la multiplicité des luttes auxquelles il participe et qu’il mène aujourd’hui – exprime-t-il une dynamique anti-néolibérale d’en bas ? Comment initie-t-il des formes politiques nouvelles tout en s’inscrivant dans des généalogies de temporalités discontinues ? Je veux proposer huit thèses qui démontrent sa nouveauté.

Read more “8 thèses sur la révolution féministe”

Quelle condition ouvrière aujourd’hui ?

Le mouvement de grève que connaît actuellement la France semble reposer de manière centrale la question du rapport capital/travail dans notre société comme levier conflictuel pour renverser cette dernière. De manière plus large, nous voulons ouvrir un débat actuel sur ce qu’est le travail aujourd’hui ? Que voulons-nous dire quand nous parlons de classe ouvrière ? Nous publions ce premier article provenant à l’origine du site italien infoaut qui a été traduit par la revue période pour ouvrir ce débat.

Read more “Quelle condition ouvrière aujourd’hui ?”

L’importance et la nécessité de la bataille sur les transports : Droit à la ville, réappropriation sociale et écologie

Le 19 janvier une manifestation aura lieu contre l’augmentation des tickets de transport public de STIB. Dans une des opérations les plus maladroites et les plus risibles du Greenwashing,  l’augmentation a été annoncée sous prétexte de décourager l’achat de tickets papier.  Le paradoxe est évidemment que dans la ville la plus congestionnée d’Europe, où toutes les institutions à tous les niveaux expriment publiquement leur engagement à faire quelque chose pour le changement climatique, ces nouvelles mesures vont dans le sens opposé. Il devient très clair que le coût social de la tendance au développement vert du capital devra être payé par les classes subalternes qui sont, dans notre cas, celles qui ont besoin des transports publics.    Parce que le transport dans une ville globale est un besoin et pas un luxe. Nous en avons besoin principalement pour travailler mais aussi pour vivre. Et travailler est une nécessité et non un choix. En ce sens, non seulement aller au travail, mais y arriver, devient une forme d’exploitation. C’est pourquoi la lutte contre l’augmentation des billets et pour la gratuité des transports est cruciale dans le processus de réappropriation sociale de la ville, une pratique concrète dans le sens d’un renversement par le bas des politiques environnementales et bien sûr du droit à la ville en général.

Read more “L’importance et la nécessité de la bataille sur les transports : Droit à la ville, réappropriation sociale et écologie”

Le monde brûle! Repenser l’internationalisme

“…how can it be calm when the storm is yet to come?…”

Linton Kwesi Johnson

Le monde brûle. Les masses sont parsemées d’insurrections et de tirs d’insurgés aux quatre coins du globe. Faire une liste pour mettre en évidence certaines révoltes, ou pire pour en définir les plus importantes, n’aurait pas de sens. Toutes ces révoltes sont importantes et significatives au même niveau. Cependant, le simple fait de reconnaître ceci comme constat , n’est pas suffisant. Nous estimons qu’il est plutôt nécessaire de faire l’effort d’interpréter les signaux que ces phénomènes nous renvoient, de se questionner de façon critique sur eux. Il ne s’agit pas d’un simple exercice intellectuel, mais parce que nous estimons que tout cela nous concerne de très près, notre façon d’aborder et de regarder la réalité et donc nos pratiques. Tout cela afin de construire au du moins jeter les bases d’un raisonnement ; d’explorer la possibilité d’une approche tactique.

Read more “Le monde brûle! Repenser l’internationalisme”

The world is burning! Rethinking internationalism

“…how can it be calm when the storm is yet to come?…”

Linton Kwesi Johnson

The world is burning. Masses are surfacing in every corner of the globe with uprisings and insurgent fire. To make a list of them, with the risk of excluding some, pointing out some as prioriotary and others less, doesn’t make sense. They are all important and significant at the same level. However, we believe that simply embracing this fact, which is undeniable and before everyone’s eyes, isn’t enough. It’s rather necessary instead  to try to interpretate the signs of these phenomenos, to critically question ourselves on them. Not as a mere intellectual exercise, this must be said, but because we believe that all of this concerns us very closely, our way of  approching and looking at reality and therefore our practices. To construct, or at least lay the foundations, of a reasoning, to explore the possibility of an approch in terms of tactics.

Read more “The world is burning! Rethinking internationalism”

Compte-rendu de la grèves des aides-ménagères du 28/11

Ce matin, un millier de travailleuses dans les titres-services étaient en grève et ont mené des actions en front commun à Bruxelles. Le secteur des titres-services est majoritairement féminin et emploie environ 140.000 aides-ménagères. Parmi ces travailleuses, beaucoup vivent sous le seuil de pauvreté, dans des familles monoparentales et ne gagnent en moyenne que 11,50€ brut de l’heure pour un métier dont la pénibilité est pourtant évidente… 

Read more “Compte-rendu de la grèves des aides-ménagères du 28/11”

Les villes comme systèmes logistiques

Traduction du texte “Le città come sistemi logistici” de NICCOLO’ CUPPINI paru dans la revue de l’Osservatorio sulla città globale, juillet 2018.

La première partie du texte original (qui n’est pas présente dans la traduction qui suit) fait référence à un projet récent projet de transformation urbaine du territoire italien. Au cours de la dernière année et demie, en Italie, un programme public de maxi investissements a été lancé dans le but de renforcer les connexions du réseau ferroviaire et routier avec les ports, interports, terminaux et plateformes logistiques. 
Le plan logistique vise une infrastructure puissante destinée à fluidifier le transport de marchandises au nom de l’intermodalité – le mot “magie” du lexique logistique qui indique la capacité de déplacer les produits le plus rapidement possible et dans les espaces les plus divers – et à produire une transformation radicale du tissu territorial italien avec des effets perceptibles en quelques années. 
La traduction ici proposée se concentre sur les contenus du texte original concernants  les réflexions de caractère général sur la logistique, considérée comme une phase de développement du capitalisme mondial ainsi qu’un secteur stratégique qui voit la Belgique à un stade beaucoup plus avancé que de nombreux pays du continent européen et au-delà.

Read more “Les villes comme systèmes logistiques”

Territoires subalternes et villes globalisée pour une critique partisane de l’espace urbain

[Contribution d’Emilio Quadrelli à la conférence « Pour une critique de la ville mondialisée » des 30 et 31 mai 2018 à Bologne, publiée sur infoaut.org et traduite par la rédaction ANKER.]

La fantasmagorie de la civilisation capitaliste touche son expansion la plus rayonnante dans l’exposition universelle de 1867. L’Empire est au sommet de son pouvoir. Paris a été confirmée comme la capitale du luxe et de la mode. Offenbach donne le ton à la vie parisienne. L’opérette est l’utopie ironique d’une domination permanente du capital.

W.Benjamin, Paris. La capitale du 19ème siècle
Read more “Territoires subalternes et villes globalisée pour une critique partisane de l’espace urbain”